La journée mondiale du Conte

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale du Conte alors quoi de mieux que de raconter une belle histoire ? Lisez un bon livre et évadez-vous ou lisez une histoire à vos enfants avant qu’ils aillent se coucher. Leurs illusions vont devenir complètement folles à l’écoute des histoires d’Orry et ses Amis. Cela signifie d’aller au lit plus tard ce soir et de rêver ensemble aux aventures d’Orry, Woops, Rep et Bing. Vous souhaitez savoir comment l’histoire continue ? Orry et ses Amis adoreront vous en dire plus à Center Parcs.

Étoiles filantes

Orry, Woops, Rep et Bing se sont réunis dans la cabane de Bing pour une soirée pyjama. Ils se sont régalés des cookies d’Orry et ont dansé sur la musique de Rep. Après avoir sautillé et gambadé dans tous les sens, ils sont un peu fatigués. Il est temps d’aller se coucher. Dans la cabane de Bing installée en haut d’un arbre, on peut dormir à la belle étoile et les amis adorent ça. Ils se sont tous mis en pyjama et pelotonnés sous leur couette. Avant de s’endormir, Woops raconte une histoire. Elle est très douée pour ça, elle a des histoires, des contes et des poèmes plein la tête et n’a pas besoin de livre. Les autres se sont assis autour d’elle et elle pointe son index vers le ciel. Il est rempli d’étoiles scintillantes. De temps en temps, ils en voient une qui tombe du ciel. Et zouf ! c’est comme un petit trait de lumière qui fonce vers la terre. – Je parie que vous n’avez encore jamais vu autant d’étoiles fi lantes, dit Bing. – Vous savez que si vous voyez une étoile fi lante, vous pouvez faire un voeu ? demande Woops. – Bien sûr ! répondent Orry, Bing et Rep. Tout le monde sait ça ! – Mais, dit Woops sur un ton mystérieux, savez-vous aussi que si vous arrivez à attraper une étoile fi lante, votre voeu sera réellement exaucé ? – Ah bon ? dit Orry surpris. – Pfff, fait Rep, c’est des balivernes ! – Oui, pfff, des balivernes ! renchérit Orry. Mais il a quand même un doute. Et si c’était vrai… – Eh bien, dit Woops, on n’a qu’à essayer, on verra bien si c’est vrai.

Woops distribue une petite boîte décorée d’étoiles à chacun. C’est avec cette boîte que les amis pourront essayer d’attraper les étoiles fi lantes. Bing et Orry sont impatients de commencer. Ils voient déjà une étoile fi ler au loin. – Ouais, elle est pour moi celle-là ! s’exclame Orry et il s’élance à sa poursuite. Bing ne veux pas être en reste et court après Orry. – Attends un peu, je suis bien plus rapide que toi ! Et en effet, avec ses longues jambes musclées, Bing ne tarde pas à rattraper Orry qui commence à s’essouffl er. Bing fonce vers l’étoile fi lante à grandes enjambées. Ses yeux sont fi xés sur l’étoile qui semble sur le point de toucher la terre. Encore un peu, ça y est presque !... Bing étend les bras pour la saisir. Mais dans son emballement, il n’a pas vu le trou profond qui se trouve juste sous ses pieds… Orry voit Bing s’approcher de plus en plus de l’étoile fi lante. – Zut, se dit-il, j’aimerais bien être aussi grand et fort que Bing ! Il ralentit sa course en voyant Bing disparaître à l’horizon. Il a sûrement déjà attrapé l’étoile fi lante dans sa boîte. Woops lui donne une petite tape sur l’épaule et dit : – Ne t’en fais pas, Orry, il y a des tas d’autres étoiles fi lantes que tu peux attraper. Elle a raison : tout autour de lui il aperçoit des étoiles qui fi lent dans tous les sens, zouf… zouf… zouf… Orry est vite remis de sa déception. Il reprend la chasse aux étoiles avec Rep et Woops. Il n’a pas besoin d’attraper la première étoile qui passe par là, il peut aussi attraper la deuxième, ou encore mieux, la plus grosse !

Orry, Woops et Rep sont tellement occupés à chasser les étoiles qu’ils ont complètement oublié Bing. Ils n’ont pas remarqué qu’il est déjà parti depuis un bon bout de temps. Jusqu’à ce qu’ils entendent une voix crier au loin. – Hou ! Hou ! Au secours, aidez-moi ! Les trois amis sursautent. Qu’est-ce que c’est ? On dirait la voix de Bing ! Ils laissent tomber leurs boîtes et se précipitent en direction des cris. Pourvu qu’il n’y ait rien de grave ! Les cris se rapprochent, ils sont tout prêts maintenant. Soudain, ils découvrent un grand trou dans le sol. Ils avancent avec précaution jusqu’au bord du trou pour regarder au fond. Et ils voient Bing quelques mètres plus bas ! Il tient sa boîte à étoiles en l’air en riant. – Je l’ai eue ! annonce-t-il fi èrement. Mais, euh… j’aimerais bien qu’on me sorte d’ici, les gars. – T’inquiètes ! lui lance Orry, on va t’aider. Je vais chercher une corde, ou une échelle, ou appeler les pompiers, je… – Donne-moi juste ta main, Orry, lui répond Bing. Woops et Rep saisissent Orry par les jambes et il se penche en avant dans le trou. Il tend la main à Bing qui la prend en la serrant bien fort. Soulagé, Bing se laisse tirer hors du trou. Qui aurait cru que ce grand costaud de Bing aurait besoin d’un coup de main ? – Est-ce que tout le monde a attrapé une étoile ? demande Woops. Bon, alors retournons à la cabane pour ouvrir une des boîtes. Tout le monde est d’accord. Un à un, Orry, Bing, Woops et Rep grimpent à l’arbre et s’installent dans le lit en mousse de Bing, leur boîte sur les genoux. – Écoutez bien, dit Woops.

Imagine tout ce que tu veux Dépêche-toi, l’instant passe vite 1, 2, 3, formule ton voeu Un éclair et découvre la suite C’est parti pour le premier voeu !

comments powered by Disqus